L’ART D’ETRE FUNAMBULE

Une des origines de CIRCUS MUNDI est sans doute « L’art d’être funambule », une installation réalisée lors d’une résidence d’artiste dans le lycée horticole de Fauville-en-Caux, de janvier à juin 1994.

fun1.jpg

Dans une ancienne salle de classe de ce lycée horticole, une chambrée composée d’un lit, d’une armoire, d’une table et d’une chaise est disposée sous des conditions d’équilibre particulières.

fun61.jpg

Les fenêtres de la salle ont été obstruées sauf celle, petite, au-dessus de la porte. En entrant dans la salle, le dos d’une armoire en équilibre sur quatre bouteilles de Bourgogne (dont les étiquettes ont été retirées) empêche l’appréhension immédiate de la salle entière. Après l’avoir contournée, on peut distinguer d’abord deux cables traversant la salle d’une hauteur d’un homme, sur lesquels une table en chêne est en équilibre, une chaise en bois juchée sur quatre bâtons hauts de cinq pieds et demi — ma taille —, puis deux nouveaux câbles supportant un lit « pardon ». Au sol quatre grands tapis délimitent la présence des trois objets. Sous la table est fixée une ampoule, sous le lit un néon sert de barre à une douzaine de cintres portant des chemises, des vestes, deux manteaux et trois costumes. Posé sur l’armoire, un aquarium contient deux poissons rouges.

fun2.jpg

Les quatre éléments sont placés sur un même axe. L’armoire, une armoire à glace, reflète en son miroir tous les autres éléments ainsi que le visiteur lorsque celui-ci se place dans l’axe central.

dessinfun.jpg

Les commentaires sont fermés.